Chargement en cours... Chargement en cours...
Contactez-nous
Devenir membre
Formez vous en ligne
Participez à nos évènements
Participez à nos formations
Accéder à nos publications
Parler au nom de la communauté économique mondiale

ICC parle au nom de la communauté économique mondiale partout où les gouvernements et les organisations intergouvernementales prennent des décisions cruciales pour l'avenir des entreprises.


Ce fut le cas récemment dans le cadre du G20 en Russie où la Chambre de commerce internationale, avec le WEF, était le porte-parole des entreprises pour exprimer leurs inquiétudes sur la relance du commerce mondial et la nécessité de signer rapidement l'accord de facilitation commerciale ("Trade facilitation"), pour réduire des formalités liées aux opérations d'exportation et d'importation. Un sommet s'est d'ailleurs tenu le 22 avril 2013 à Doha pour présenter aux décideurs publics les propositions d'ICC qui incluront également l'adoption d'un cadre multilatéral sur les investissements.


Toutes les prises de position d’ICC France reflètent, comme celles d’ICC, la même volonté de promouvoir la libéralisation mondiale des échanges dans le respect des principes de concurrence loyale et de liberté d’accès aux marchés.


Objectif constant : faciliter le développement des transactions internationales grâce à l’harmonisation mondiale des pratiques commerciales et bancaires.


Fort de son statut consultatif privilégié près des principales organisations intergouvernementales et de sa longue expérience de porte-parole des entreprises, ICC est en mesure d’exercer son influence sur les négociations internationales.


La consultation de ses adhérents de par le monde confère à ses avis une autorité légitime particulière auprès de ces institutions, dont le G8, l’OMC et les Nations unies. ICC espère pouvoir bénéficier prochainement du statut d'observateur permanent auprès des Nations Unies, ICC serait alors la seule organisation représentative des entreprises à disposer de ce statut.